Le Deutsches Technikmuseum est un lieu pour découvrir l'histoire et la science au travers les appareils et les choses que nous utilisons chaque jour. On y trouve aussi bien des avions, des navires et des locomotives que le savoir faire de la fabrication d’une valise ou de bijoux.
Sous le patronage du Dr. Norbert Röttgen, ministre allemand de l'environnement, de la protection de la nature et de la sécurité nucléaire, la première exposition temporaire du Deutsches Technikmuseum (Berlin) dédié au vent et à l'énergie éolienne, se déroule du 26 Octobre 2011 au 28 Février 2013.
 
Le vent - phénomène naturel - est présenté aux visiteurs en utilisant des moyens passionnants, fascinants, amusants, divertissants et surprenants, offrant un vrai régal pour les sens. Un espace d'exposition de 1 050m2 , avec une variété d'expositions où le visiteur est invité à participer. En plus des explications sur la technologie de l'énergie éolienne, la mise en avant de cette énergie pour la société est une priorité de cette exposition. L'énergie éolienne est à portée de main, dans l'enceinte même du musée, avec l’exposition d’une pale de 44 mètres de hauteur. En plus d'être une sculpture, elle sert de support publicitaire impressionnant pour l'exposition, montrant les proportions stupéfiantes d'éoliennes.
 
     
Les cinq zones de l'exposition :

Qu’est-ce que le vent ? Un mythe et un phénomène de sciences naturelles en même temps: de la girouette aux dernières découvertes scientifiques.

Le vent comme une menace. Le vent est une force de la nature et donc il peut être une menace. Ses effets négatifs sont présentés, comme par exemple le refroidissement, l'érosion et les tempêtes ainsi que certaines des méthodes de protection inventé par l'homme et la bête.

Le vent fait des merveilles. Séchage, vol, voile, air conditionné: Les plantes, les animaux et les humains font usage du vent de façons très différentes, employant souvent des méthodes étonnamment ingénieuses.

125 ans d'énergie éolienne. En 1887, l'énergie électrique est produite par le vent pour la première fois. Une échelle de temps indique à la fois le développement historique et actuel de la production d'électricité à partir d'énergie éolienne - du pionnier aux grandes entreprises, des moulins aux parcs éoliens. En plus de pales de rotor, les réducteurs et les générateurs de turbines à vent, l'exposition met en lumière les réseaux électriques et les technologies de stockage ainsi que des champs d'expertise et de questions litigieuses dans la société sur l'avenir de l'énergie éolienne et les technologies connexes.

Le vent réveille l'imagination. Des cerfs-volants, instruments de musique, carillons éoliens, tourniquets et le vélo qui avance contre le vent. Tous montrent comment le vent peut enflammer l'imagination. Plusieurs animations invitent les visiteurs à explorer l'effet du vent, le sentir et jouer avec lui.
 
   
Nous avons été contactés pour exposer notre diorama. Et c’est avec un grand plaisir (et un peu de fierté) que nous avons accepté. Notre maquette est composée d’un cerf-volant Gibson girl, d’un pilote (que nous avons appelé George Taylor.) d’une radio et d’un dinghy.

Nous avons pris comme modèle notre cerf-volant Gibson Girl pour en refaire un au 1/6°, taille de notre figurine. Le pilote d’avion mesure 30cm. Quand nous l’avons acheté il avait déjà beaucoup d’équipement (Mae West, lunette de vol, montre chrono, parachute de siège) mais Patrick, après avoir fabriqué le petit cerf-volant jaune, a construit une radio, à partir d’un petit cube de bois. Pendant ce temps Patricia a recherché de petits objets pouvant servir de boutons radio, manivelle, fil d’antenne… Le dinghy est fait avec un morceau de tuyau d’isolation de chauffage recouvert de tissu orange. Pour la mer, nous avons utilisé une plaque de mousse peinte en bleue, quelques coups de marteau pour former les vagues et de la peinture blanche pour l’écume. Notre diorama a déjà fait plusieurs expositions.

Notre page web sur l’histoire du Gibson Girl : http://www.carnetdevol.org/gibson/girl.html
 
Adresse : Trebbiner Straße 9 10963 Berlin-Kreuzberg    -   horaires : Mardi au vendredi de 9h00 à 17h30 et les Samedi et Dimanche: 10h00 à 18h00 heures
Le site du musée : http://www.sdtb.de/
 
crédit photo : SDTB/C.Kirchner - Bannière : P. Mouchague