Histoire du Cerf-Volant - Kite History
 
De 400 ans avant J.-C. à nos jours - 400 years BC to the present day
 
Légendes et Réalités
Legends and realities
202 av JC – 1750
 
Au service de l'Homme
Kite is at Man's Service
1740 – 1830
 
Pionniers et Ascensions
Pioneers and Ascensions
1808 – 1899
 
Photographie par cerf-volant
Photography by Kite
1880 – à nos jours
 
Cerfs-volants et Météo
Kites and Weather
1749 – 1920
                 
Un nouveau Siècle
A New Century
1900 – 1903
 
Des exploits par cerf-volant
Exploits by kite
1903 – 1906
 
Salons et concours
Conventions and Contests
1909 – 1914
 
Développement militaire
Military developpment
1902 – 1910
 
Prémices Grande Guerre
Beginnings of the Great War
1911 – 1914
   
La Grande Guerre
The Great War
1914 – 1918
 
L'entre-deux-guerres
Inter-War Period
1918 – 1939
 
La Seconde Guerre Mondiale
The Second World War
1939 – 1945
 
De l'Après guerre
à nos jours

After War to our Days
 
Aerohistory
Home
                 
 
Développement militaire du CV - Kites Military developpment
1909 - 1914
 

Les Ministères de la Guerre des différentes nations européennes offrent des budgets considérables pour le développement des cerfs-volants. War Ministries of the various European countries offer considerable budgets for the development of the kite.

 

France - Dorand

Le capitaine Dorand s'intéresse à la téléphotographie, il apporte des perfectionnements à la stabilité du cerf-volant d'observation.

Il transmet un rapport au Ministère de la Guerre sur ses expériences. Le but de ses études est de se rendre compte des facilités de lancement des cerfs-volants porteurs, des conditions dans lesquelles ils peuvent élever une nacelle lestée du poids d'un homme.

Par la suite, il travaillera à l'évolution de l'aviation. En effet, en 1908, il fait voler un étrange aéroplane, dont la conception est très proche de celle de ses cerfs-volants.

A droite : lancement d'un train de cerfs-volants du Capitaine Dorant.
Ci-dessous : son aéroplane militaire au camp de Satory (Versailles)

France - Dorand

Captain Dorand is interested in telephotography; he contributes to the stability improvement of observation kites.

He sent a report about his experiments to the ministry of war. The goal of his studies is to apprehend the launch facilities of carrying kites, the conditions under which they can raise a nacelle loaded with the weight of a man. Later, he will contribute to aviation's evolution.

Indeed, in 1908, he flies a strange aero plane whose design is very close to his kites.

Above : launch of one of captain Dorand's kite trains
Left : his military airplane in Satory Camp (Versailles)

   

Angleterre - Cody

1906, en Angleterre, le War Office (Ministère de la Guerre) adopte officiellement le système Cody (*). Le cerf-volant entre en essai définitif dans l'armée de terre. L'armée alloue à Cody une pension annuelle de 1 000 Frs pour entraîner les hommes à ce nouveau type de matériel. Le parti bleu, aux manœuvres du sud de l'Angleterre, en dispose pour son service d'observation. A cette époque, l'armée anglaise rend réglementaire l'usage des trains de cerfs-volants pour élever les observateurs. Les cerfs-volants sont construits de telle manière qu'ils soient utilisables à partir de 8m/s de vent jusqu'à 30m/s (vent de tempête). Toute compagnie est dotée du double matériel (cerfs-volants et ballons captifs).

(*): tout savoir sur les cerfs-volants Cody, sur des exploits par cerfs-volants

England - Cody

1906, in England, the War Office officially adopts Cody's system (*). The kite enters final testing with the Army. The Army provides a "1000 Frs" yearly allocation to train the men to use this new type of material. The Blue Party, during maneuvers in the south of England, had them available for their observation service. At that time, the English army makes the use of kite trains mandatory to lift the observers. The kites are built so they can be used from wind speeds of 8 to 30 meters per second (storm wind). All companies are equipped with both kites and captive balloons.

(*) : more information about Cody kites on: Exploits by kites

Angleterre - les ascensions

Les officiers anglais perfectionnent leur système d'attelage grâce aux nouveaux types de cerfs-volants de Cody.

Le système Cody est ainsi conçu : un premier cerf-volant Le "Pilot Kite", lancé à haute altitude, suivi d'un train de 4 autres les "Lifting Kites", tous reliés au même câble. Enfin, un autre cerf-volant, "Man Carrier Kite" plus important supporte une nacelle et permet au passager de monter ou descendre le long du câble, comme le ferait un téléphérique.

Un levier de manœuvre permet à l'aéronaute de commander la montée, l'arrêt ou la descente de la nacelle le long du câble. Lorsque la hauteur d'observation est atteinte (400 à 600 m) l'aéronaute freine le chariot et arrête le système.

England - the ascensions

The English officers improve their rigging thanks to Cody's new kite types.

The Cody system is designed this way : a first kite, the pilot kite, is sent to a high altitude, followed by a train of four kites; the lifting kites, all linked to the same cable. Finally, a larger one, the man carrier kite, sustains the nacelle and allows the passenger to travel up and down along the cable, just like a cable car.

A lever allows the aeronaut to control the ascension, descent or stop the movement of the nacelle along the cable. Upon reaching the observation altitude (400 to 600 meters) the aeronaut brakes to slow down and stops the system.

Russie - Schreiber

Le cerf-volant de la marine russe, appelé Schreiber est un modèle cellulaire du type Hargrave. La surface portante de ce modèle est de 7,75m pour un poids total de 14,04 kg. Toutes les tringles sont en bambous blanc de première qualité. Les cellules sont en toile de coton. Les brides sont en acier. Leur qualité principale doit être une très grande souplesse.
Le train comprend un cerf-volant de tête et six cerfs-volants d'attelage pour une surface totale : 54m2. En magasin les sept cerfs-volants sont ployés les uns sur les autres et occupent très peu de place.

Russia - Schreiber

Russian Navy's kite, called Schreiber, is a Hargrave type cellular. The lifting area of this model is 7.75 square meters and it weighs 14 kilos.

All spars are made of first quality white bamboo. The cells are made of cotton canvas and the bridles made of steel. Above all, they must display a great resilience.

The train is composed of a head kite and six carriers, providing a total of 54 square meters. Stored, the kites are set one on top of the other and use very little space.

Russie - les ascension

Le lieutenant de vaisseau Bolscheff, de l'aérostation navale Russe, qui a suivi en 1902 certains essais du train de cerfs-volants Schreiber, a critiqué le principe de leur emploi :
"La nacelle est secouée et balancée d'un côté et de l'autre avec une telle force qu'il faut se tenir afin de se garantir des secousses. L'observateur ressent un froid pénétrant, un vent fort et tranchant fait venir les larmes, ce qui empêche d'observer."

Aérostier convaincu, il admet difficilement l'intrusion du cerf-volant dans la marine russe. D'ailleurs, les observations de M. le lieutenant de vaisseau de Cuverville, attaché naval à Saint-Petersbourg, sont très différentes :

"Les résultats des recherches de M. Schreiber sont remarquables. Ce système a fait ses preuves et peut être adopté intégralement. L'attelage est gréé en six minutes. Il faut huit minutes pour le ramener à la main et le démonter. La régularité du vol et l'équilibre sont obtenus grâce à l'emploi des palans et des freins élastiques, idée personnelle de M. Schreiber"

Russia - the ascensions

Ship lieutenant Bolscheff, of the Russian Naval Ballooning, who attended tests of the Schreiber kite in 1902, criticized the way they were used:
"The nacelle jerks and swings from side to side with such a force that the passenger must hold to something to protect himself from the jolts. The observer feels a penetrating cold, a strong shearing wind that generates tears in the eyes, preventing any observation".

Faithful balloon pilot, he has difficulty to admit the introduction of kites in Russian Navy. Indeed, the observations of ship lieutenant de Cuverville, Naval correspondent with St-Petersburg, are very different:

"The results of Mr. Schreiber's research are remarkable. This system proved reliable and can be integrally adopted. It is rigged in six minutes and eight minutes are necessary to take it down and disassemble. Flight steadiness and balance are achieved with hoists and elastic brakes, personal idea of Mr. Schreiber".

France - les études

A la demande du Ministre de la Marine, le capitaine Saconney est détaché en 1902 à bord d'un torpilleur de l'escadre du Nord pour suivre des expériences de téléphotographies au large de Rochefort. Il expérimente un système de cerfs-volants susceptibles d'emporter dans un premier temps un appareil photographique qui permet d'établir un relevé des côtes.

La photographie aérienne par cerf-volant n'est déjà plus un secret grâce aux travaux d'Arthur Batut et d'Emile Wenz mais Saconney va lui apporter toute sa rigueur scientifique.

Reste le problème de la suspension et du déclenchement de l'appareil photographique. En Russie, on a pris jusqu'à 4 clichés simultanés. Dès le mois de mai 1904, plusieurs navires sont dotés de séries de cerfs-volants destinés tant aux ascensions qu'aux expériences de télégraphie sans fil ou photographie.

France - studies

At the request of the Navy Minister, captain Saconney is detached in 1902 to serve aboard a destroyer of the North squadron, to attend telephotography experiments off the coast of Rochefort. Initially, he experiments with a kite system capable of carrying a camera that allowed to establish a mapping of the coast.

Aerial photography by kite wasn't a secret anymore in those days, thanks to the work of Arthur Batut and Emile Wenz, but Saconney will imprint it with his scientific strictness.

Hanging the camera properly and triggering the shutter remains a problem though. In Russia, up to 4 simultaneous shots have been taken. As soon as May 1904, many ships are equipped with sets of kites to allow ascensions, as well as wireless telegraph experiments and photography.

     

France - le rapport

Le capitaine Saconney, dans un rapport sur les cerfs-volants militaires, explique que les observations aériennes constituent une nécessité de la guerre moderne. Il précise que les armées d'Allemagne et d'Autriche ont opté pour le ballon cerf-volant, et que les Anglais et Russes se sont engagés sur la voie des cerfs-volants montés.

Extraits de " cerfs-volants militaires " J. TH. Saconney - Capitaine du Génie : "La Russie et l'Angleterre emploient dés 1903 des trains de cerfs-volants pour la marine et l'armée de terre. En Russie, les départements de la marine et de la guerre étudient depuis longtemps la question des cerfs-volants montés. Dans l'armée de terre chaque cerf-volant est indépendant et fixé par un brin spécial au câble principal. Dans la marine le cerf-volant de tête est indépendant au bout d'un brin spécial de 25m de long, les autres sont fixés directement sur le câble principal, qui les traverse."

 

France - the report

Captain Saconney, in a report about military kites, explains that aerial observation are a requirement of modern warfare. He emphasizes the choice of the German and Austrian armies to use balloon kites, as well as the path chosen by the English and Russians, towards mounted kites

Extract from "Cerfs-volants militaires" (military kites) of J. TH. Saconney, Engineering Captain : "Russia and England used, as soon as 1903, trains of kites in the Navy and Army. In Russia, the departments of Marine and War study the question of mounted kites since a long time. In the Army, each kite is independent and fixed to the main cable with a special Twine. In the Navy, the leading kite is independent at the top of a 25 meter special twine. The others are fixed directly on the main cable that runs through them."

France - les manœuvres

En 1904, lors de manœuvres l'armée française utilise la méthode des signaux optiques par cerfs-volants pour le commandement des troupes. Une fois en l'air 1, 2 ou 3 fanions sont accrochés au fil de retenue, exprimant ainsi les ordres de l'Etat Major (1 : suspension des manœuvres, 2 : reprise des manœuvres, 3 : arrêt des manœuvres).

Dès 1905, le service de l'artillerie se préoccupe pour les réglages des tirs, de trouver un appareil permettant d'effectuer des observations aériennes par des vents supérieurs à 10m/sec. Le ballon, qui est sphérique, ne peut être mis en ascension dès que le vent dépassait 7 m/sec.

1908, la France est en conflit avec le Maroc. Elle utilise les cerfs-volants du Capitaine Saconney pour élever des antennes radio permettant la transmission entre le Maroc et la Tour Eiffel.

France - the operations

In 1904, during maneuvers, the French Army uses optical signaling by kites to command the troops. Once the kite aloft, one, two or three flags are attached to its line in order to forward the orders from the head quarters (1 : operation suspended, 2 : operation resumed, 3 : operation aborted ).

As soon a 1905, the Artillery service seeks an apparatus allowing observations with winds of more than 10 meters per second, in order to adjust shooting. Balloons cannot be flown as soon as the wind exceeds 7 meters per second.

In 1908, France is in conflict with Morocco. Captain Saconney 's kites are used to raise radio antennas, allowing transmissions between Morocco and Eiffel tower.

 
 

France - le système Saconney

Septembre 1909, la section technique du Génie charge le capitaine Saconney de construire des cerfs-volants montés, capable d'élever un observateur à 600 m d'altitude. Il est envoyé en mission en Angleterre pour étudier l'utilisation militaire des cerfs- volants adoptés depuis 1906 par le War Office.

En moins de deux mois, Il fait construire dans les ateliers de la Société Astra, un modèle très proche du cerf-volant de Cody. Le système Saconney comprend deux trains séparés de cerfs-volants, le train principal, qui tend le câble et le train remorqueur, qui enlève la nacelle. Ce système des deux trains caractérise le type français et le différencie des trains russes et anglais.

On peut lire dans la revue "l'Aéronaute" : Grâce à l'emploi de toiles fortes en tissu "Continental" très imperméable à l'air, grâce à la suppression de toute pièce ou tendeur inutiles, les cerfs-volants ont donné des résultats particulièrement remarquables au point de vue du rendement.

 

France - Saconney system

September 1909, the technical engineering division charges Captain Saconney to build kites capable to raise an observer to an altitude of 600 meters. He is sent on mission to England to study the military use of kites, adopted by the War Department since 1906.

In less than 2 months he orders, from the workshops of the Astra Company, a model very close to Cody's kite. The Saconney system is made of two kite trains; one that keeps the main cable under tension and one that raises the nacelle. This system with two trains is characteristic of the French system, differentiating it from the Russian and English trains.

"L'Aeronaute" magazine writes : Thanks to the use of strong sails made of Continental fabric, very efficient wind barrier; thanks also to the elimination of any unnecessary parts or tightening devices, the kites yield remarkable efficiency results.

France - les ascensions

La nacelle est construite en osier et toile à voile, elle est suspendue au câble principal et reliée au câble secondaire. Lancement (vent minimum 8m/s) : on lance d'abord le cerf-volant de tête, puis successivement chaque cerf-volant d'attelage. Le lancement du train demande 6 minutes à une équipe exercée. L'équipe comprend quatre hommes : Deux hommes placés de part et d'autre du cerf-volant. Leur rôle est de monter les chevalets et de s'occuper, l'un des attaches du câble principal, l'autre de celles du câble secondaire. Un surveillant en avant pour dégager les divers systèmes d'attache. Un homme à l'arrière, au treuil. On fixe ensuite la nacelle et on fait un essai avec la nacelle lestée.

Condition de lancement : lorsque le vent atteint 10m/s de vitesse, on emploie sept cerfs-volants (un porteur et six d'attelage). Si le vent atteint 20m/s de vitesse, on n'utilise que six cerfs-volants. Si le vent atteint 30m/s de vitesse, on n'exécute pas d'ascension.

Rupture éventuelle du câble : Des essais ont été exécutés à plusieurs reprises en faisant sauter le câble avec une cartouche de dynamite. Ces expériences avaient pour but d'étudier la vitesse de la chute et fixer le nombre d'éléments à employer pour assurer la sécurité de l'aéronaute.

 

France - the ascensions

The nacelle is made of wicker and canvas. It is suspended to the main cable and linked to the secondary cable. Launching the system (under a minimum wind of 8 m/s) : the head kite is launched first, then successively each kite of the main train. A trained team needs 6 minutes to launch it. The team is composed of four men: one on each side of the kite to put the kite on rests and attach the kite to the main cable, while the other ties it to the secondary cable. The third man is at the front to clear the different ties; the other is back, operating the winch. The nacelle is then set and a test is made with ballast.

Launching conditions : when the wind reaches 10 m/s, seven kites are used (one carrier and six "harness" kites). When the wind reaches 20 m/s, only six are uses; at 30 m/s no ascension is performed.

In the event of a cable rupture : several tests are performed by blasting the cable with dynamite charges; the purpose of these tests is to study the dropping speed of the system and set the required number of elements required to ensure the aeronaut's safety.

 

France - les expériences

Les expériences des cerfs-volants Saconney ont lieu au fort d'Alpreck près de Boulogne sur Mer, où Mme Saconney, le 25 décembre 1909, se voit offrir en guise de cadeau de Noël les joies de la première ascension humaine… Un journaliste, Jacques Altazin, reprend cet événement dans sa dépêche du 10 janvier :

"…la pointe d'Alpreck, très élevée au-dessus de la mer, battue par la brise du large et par des vents ascendants de la falaise, est un poste d'essai présentant toutes les difficultés réunies par le fait de l'irrégularité et de l'inconstance des vents. Malgré ces difficultés, le capitaine Saconney a patiemment et savamment réglé ses appareils…. Le train n'est formé que de 5 cerfs-volants, le capitaine Saconney s'est élevé en compagnie de Mme Saconney avec la plus grande facilité, soit un poids élevé de 150 Kg. On voit quels services pourront rendre, en temps de guerre, comme vigie, ces appareils montés et nous souhaitons que leur emploi se généralise dans l'armée. "

France - the experiments

The trials of Saconney 's kites occur at fort d'Alpeck, near Boulogne sur Mer, where Misses Saconney is offered, on December 25th 1909, the pleasure of the first human ascension as a Christmas gift… A journalist, Jacques Altazin, depicts this event in a report on January 10th :

"… the Alpeck point, very high above the sea level, beaten by high sea winds and ascending winds along the cliff, is a test site offering all possible difficulties together, due to the irregularity and unsteadiness of the wind.

In spite these difficulties, Captain Saconney patiently and learnedly tuned his apparatuses (…) The train consists of only 5 kites. Captain Saconney rose in company of Misses Saconney with the greatest ease, which make a total of 150 kilos carried by the kites. We figure what services may, in times of conflict, these mounted apparatuses provide as watch towers and wish to see their use generalized in the Army".

Angleterre - l'aéroplane et le dernier vol de Cody

En 1908, Cody persuade l'armée de lui prêter le moteur français Antoinette. Les soldats appelleront son nouveau cerf-volant aéroplane motorisé la " Cathédrale volante ". Malgré ses essais réussis en octobre de la même année, le Comité de Défense Impérial (navigation aérienne) décide que les aéroplanes n'ont aucune valeur militaire.

Le 7 août 1913, Cody trouve la mort en testant un nouveau biplan : le Water-plane Les autorités firent inscrire sur sa tombe en épitaphe "History accords him the prime vertues of courage and perseverence" (que l'histoire lui accorde les vertus premières du courage et de la persévérance)

England - the aeroplane and the last flight of Cody

In 1908, Cody persuades the Army to lend him the French engine Antoinette. The soldiers will call his new motorized airplane kite the flying cathedral. Despite his successful attempts in October of that year, the imperial defense committee (aerial navigation) decides that aeroplanes have no military value.

On august 17th, 1913, Cody dies while testing a new biplane; the Walter-plane. The authorities had the following inscription written on his tombstone : "History accords him the prime virtues of courage and perseverance".

   
 
Légendes et Réalités
Legends and realities
202 av JC – 1750
 
Au service de l'Homme
Kite is at Man's Service
1740 – 1830
 
Pionniers et Ascensions
Pioneers and Ascensions
1808 – 1899
 
Photographie par cerf-volant
Photography by Kite
1880 – à nos jours
 
Cerfs-volants et Météo
Kites and Weather
1749 – 1920
                 
Un nouveau Siècle
A New Century
1900 – 1903
 
Des exploits par cerf-volant
Exploits by kite
1903 – 1906
 
Salons et concours
Conventions and Contests
1909 – 1914
 
Développement militaire
Military developpment
1902 – 1910
 
Prémices Grande Guerre
Beginnings of the Great War
1911 – 1914
   
La Grande Guerre
The Great War
1914 – 1918
 
L'entre-deux-guerres
Inter-War Period
1918 – 1939
 
La Seconde Guerre Mondiale
The Second World War
1939 – 1945
 
De l'Après guerre
à nos jours

After War to our Days
 
Aerohistory
Home